Forums | Contact | Plan du site Menu Accueil » Comptabilité

Inscription - Connexion

Pseudo:
Pass:
Se souvenir de moi


 
Constitution et restructuration
Constitution de société
Dissolution de sociétés
Augmentation de capital
Réduction de capital
Amortissement de capital
Fusions de sociétés
Scissions et apports partiels
 
Opérations générales
Immobilisations
Amortissements
Titres du portefeuille
Stocks et en-cours
Créances et dettes
Provisions : dépréciations
Provisions : risques et charges
Provisions règlementées
Régularisation d'inventaire
Imposition du bénéfice
Affectation des résultats
 
Opérations particulières
Intéressement des salariés
Participation aux résultats
Plans d'épargne entreprise
Engagements de retraite
Les subventions
Les emprunts obligataires
Opérations sur le MATIF
Réévaluation légale / libre
Provisions pour restructuration
 
Evaluation de sociétés
Généralités
Valeurs au prix du marché
Valeurs patrimoniales
 
Consolidation
Droit comptable actuel
Périmètre de consolidation
Méthodes de consolidation
Retraitements et ajustements
 
Sociétés non commerciales
Comptes des communes
Comptes des associations
Professions libérales
Entreprises agricoles
Fermer
X

Les écritures de dissolution

  Les causes de dissolution sont très nombreuses : arrivée du terme statutaire, décision des associés, décision judiciaire... nous n'étudierons ici que la comptabilisation des opérations de dissolution, les causes étant abordées en droit des sociétés.

La dissolution se traduit par un double ensemble d'opérations :
- la liquidation qui consiste, après avoir dénoué les affaires en cours, à réaliser (vendre) les actifs et à rembourser les dettes,
- le partage qui consiste à rembourser aux associés leurs apports, ainsi qu'un éventuel boni de liquidation (généralement proportionnellement aux apports).

Toutefois, il est bien évident que toutes les liquidations ne dégagent pas de boni et lorsque les pertes sont supérieures aux apports, il faut appliquer les règles de responsabilité propres à chaque type de société (tous les créanciers ne pouvant être désintéressés).

vous devez être inscrit pour poster sur le forum, voir ou déposer des commentaires sur cette page. N'attentez pas, l'inscription sur le site est gratuite !


© Cédric MICHEL - conseil & création ( 2003 / 2017 )