Forums | Contact | Plan du site Menu Accueil » Contrôle de gestion

Inscription - Connexion

Pseudo:
Pass:
Se souvenir de moi


 
Analyse des coûts
Méthode traditionnelle
Méthode ABC
CV, CF et point mort
Coût direct, coût spécifique
Coût marginal
Imputation rationnelle des CF
Les prix de cession interne
Les coûts cachés
Le coût cible
 
LA BUDGETISATION
Présentation et organisation
les comptes prévisionnels
 
Le budget commercial
Etablir des prévisions de vente
- Budgétisation des ventes
 
Le budget de production
Programme de production
Budgétisation des charges
Intégration verticale
 
Le budget d'approvisionement
Optimiser les achats
Programme des achats
Budgétisation des achats
Gestion des stocks
 
Les budgets des services généraux
Les services concernés
Analyse de la valeur
Procédure BBZ
 
Le budget de trésorerie
Budget des encaissements
Budget de la TVA à décaisser
Budget des décaissements
Budget général
 
Le budget des investissements
Analyser la rentabilité
La valeur actuelle nette (VAN)
Le taux de rent. interne (TRI)
Budgétisation des inves.
 
Le budget des coûts salariaux
Analyse de la masse salariale
Effet de structure
Effet de noria
Effet report
 
Le contrôle des réalisations
Analyse des écarts
Reporting et tableaux de bord
Recoupement avec la comptabilité financière
Surplus de productivité globale
 
Fermer
X
Petit contrôle de gestion

Le taux de rentabilité interne (TRI)

Le Grand Livre de la Stratégie: comprendre la rentabilité des entreprises

  "C'est le taux pour lequel il y a équivalence entre le capital investi et l'ensemble des cash-flows".

Pour qu'un projet d'investissement soit rentable, il faut que son TRI soit supérieur au taux de rentabilité exigé par l'entreprise (taux de rejet). A l'équilibre, le TRI est égal au taux du marché, c'est-à-dire que la valeur actuelle nette est nulle. Le concept de TRI concerne plus particulièrement les investissements industriels. En règle générale, on parle de TRA (taux de rentabilité actuariel).

Il faut donc résoudre : I = S(Cp (1+t)-p) - I

  

  Vous envisagez d'investir. D'après vos estimations, vous aurez besoin d'un capital de départ de 30.000 € et comptez sur un revenu net pour les cinq premières années respectivement de 5.000 €, 6.500 €, 8.000 €, 9.000 €, 11.000 €. Ces valeurs sont portées après calculs dans les cellules C17 à C21 (C17:C21). Le Taux de rentabilité exigé (taux d'actualisation) est spécifié dans la cellule E13.


  Pour le calcul de la valeur actuelle nette (VAN), il convient de s'interroger à quelle période correspondent les flux. Dans le cas le plus simple où le capital est investi début N et que tous les revenus sont calculés en fin de période, on aura sous Excel :

VAN = D16+VAN(E13;D17;D18;D19;D20;D21); VAN = 1 590 €

  La VAN est également la somme des cash flows actualisés. Le capital investi n'est bien sûr pas actualisé (coef = 1 ; puisqu'on investi en début de période) et chaque revenu net est actualisé au taux (1+i)-n ( = PUISSANCE($E$13;-n) ).

 

  Pour calculer le taux de rentabilité interne (TRI) de l'investissement après cinq ans, la formule est simple sous Excel :

TRI = TRI(D16:D21); TRI = 8,73 %

A l'examen, vous pourriez avoir à calculer le taux de rentabilité interne ou la VAN. A la calculatrice (Texas), voici les formules nécessaires :
· valeur actuelle nette : npv( - menu Finance
· taux de rentabilité interne : irr( - menu Finance

vous devez être inscrit pour poster sur le forum, voir ou déposer des commentaires sur cette page. N'attentez pas, l'inscription sur le site est gratuite !


© Cédric MICHEL - conseil & création ( 2003 / 2017 )