Forums | Contact | Plan du site Menu Accueil » Finance « La capacité d'autofinancement

Inscription - Connexion

Pseudo:
Pass:
Se souvenir de moi


 
La finance de marché
Le marché monétaire
Le marché actions / obligations
Les marchés dérivés
Gestion de portefeuille
Gestion des risques
 
Analyse de l'activité et des résultats
Soldes int. de gestion (SIG)
Capacité d'autofinancement
Analyse qualitative de l'activité
Le compte de résultat
 
Analyse de la structure financière
Présentation du bilan
Analyse par les ratios
Bilan fonctionnel
FRNG, BFR et trésorerie
Bilan financier
coût du capital et valeur de l'entreprise
 
Les tableaux de financement
Présentation générale
Le tableau de financement
Optique pool de fonds
Le tableau de flux OEC
Le tableau des flux CDB
Tableau pluriannuel (TPFF)
 
Autres outils de diagnostic
Analyse de la liquidité
Risques d'exploitation, financier et de faillite
 
Evaluation de l'entreprise
Approche comptable
Méthode du goodwill
Flux de liquidité prévisionnels
Méthode de capitalisation
Autres méthodes
 
Investissement et financement
Evaluation des projets d'inves.
Sources de financement
Modes de financement
 
Planification et gestion financière
Le BFR normatif
Plan de financement
Prévisions de trésorerie
Financements et placements CT
 
Fermer
X

La capacité d'autofinancement (CAF)

  La CAF, comme son nom l'indique, détermine les possibilités d'autofinancement d'une entreprise. Elle est en effet partagée entre les actionnaires (par le biais des dividendes) et l'entreprise elle même, pour son financement (autofinancement). Plus elle est élevée et plus les possibilités financières de l'entreprise sont grandes. La CAF va permettre à l'entreprise de financer ses investissements et de rembourser ses emprunts.

De plus, le ratio « Dettes financières / CAF » permet de déterminer la capacité de remboursement des dettes de l'entreprise. Les banques considèrent en général que ce ratio ne doit pas excéder 3 ou 4. Donc (CAF < 4 × Dettes financières) est un facteur favorable (mais non suffisant!!!) à l'obtention d'un emprunt. Voir aussi: méthode des scores.


Calcul à partir de l'EBE


Capacité d'autofinancement : postes Comptes correspondant
= Excédent brut d'exploitation (pour un calcul détaillé, voir les soldes intermédiaires de gestion)
+ Produits encaissés (ou à encaisser)
    Transferts de charges d'exploitation 791
    Autres produits de gestion courante 75
    Produits financiers 76
    Produits exceptionnels (hors cessions) 77 (hors 775 et 777)
- Charges décaissées (ou à décaisser)
    Autres charges de gestion courante 65
    Charges financières 66
    Charges exceptionnelles (hors VNC) 67 (hors 675)
    Participation des salariés aux résultats 691
    Impôts sur les bénéfices 695


Calcul à partir du résultat


Capacité d'autofinancement : postes Comptes correspondant
= Résultat de l'exercice 12
+ Charges calculées (dotations) 68
+ Valeurs comptables des éléments d'actif cédés 675
- Produits calculés (provisions et quote-part des subventions virée) 78 + 777
- produits des cessions d'éléments d'actif 775


CAF de la centrale des bilans

Elle est égale à la CAF du PCG + la fraction des redevances de CB correspondant aux amortissements (voir le cours sur les SIG pour le détail du calcul de cette fraction).

vous devez être inscrit pour poster sur le forum, voir ou déposer des commentaires sur cette page. N'attentez pas, l'inscription sur le site est gratuite !


© Cédric MICHEL - conseil & création ( 2003 / 2017 )