Forums | Contact | Plan du site Menu Accueil » Finance « Le marché des actions et des obligations

Inscription - Connexion

Pseudo:
Pass:
Se souvenir de moi


 
La finance de marché
Le marché monétaire
Le marché actions / obligations
Les marchés dérivés
Gestion de portefeuille
Gestion des risques
 
Analyse de l'activité et des résultats
Soldes int. de gestion (SIG)
Capacité d'autofinancement
Analyse qualitative de l'activité
Le compte de résultat
 
Analyse de la structure financière
Présentation du bilan
Analyse par les ratios
Bilan fonctionnel
FRNG, BFR et trésorerie
Bilan financier
coût du capital et valeur de l'entreprise
 
Les tableaux de financement
Présentation générale
Le tableau de financement
Optique pool de fonds
Le tableau de flux OEC
Le tableau des flux CDB
Tableau pluriannuel (TPFF)
 
Autres outils de diagnostic
Analyse de la liquidité
Risques d'exploitation, financier et de faillite
 
Evaluation de l'entreprise
Approche comptable
Méthode du goodwill
Flux de liquidité prévisionnels
Méthode de capitalisation
Autres méthodes
 
Investissement et financement
Evaluation des projets d'inves.
Sources de financement
Modes de financement
 
Planification et gestion financière
Le BFR normatif
Plan de financement
Prévisions de trésorerie
Financements et placements CT
 
Fermer
X

Le marché des actions et des obligations


Le marché des actions

Subdivisé en marchés libres ou réglementés (premier marché, second marché et nouveau marché).

  Premier marché : réunit les plus grandes sociétés françaises et étrangères côtées à la bourse de Paris. C'est un marché au comptant (réglement et livraisons J+3). Pour bénéficier du réglement mensuel, il fautr adhérer au SDR. Les entreprises doivent satisfaire à diverses conditions pour être admises à la côte officielle (au moins 25% du capital à disposition du public, publication des comptes des trois derniers exercices certifiés par les commissaires aux comptes, chiffre d'affaires supérieur à 75 millions d'euros, prendre l'engagement de publier certaines informations régulièrement).

  Second marché (1983) : réunit les entreprises de taille modeste mais attrayantes. Pour y être admises, les entreprises doivent mettre à disposition du public 10% de leur capital et avoir publié des comptes certifiés les deux derniers exercices. Les obligations d'information sont réduites par rapport au premier marché.

  Nouveau marché (02/1996) : sociétés européennes jeunes, innovatrices, à fort potentiel de croissance. Conditions d'admission peu contraignantes, mais les sociétés s'engagent à respecter des règles strictes d'information. Fonctionnement assuré par des intermédiaires financiers, agréés par Euronext Paris (introducteurs, teneurs de marchés et négociateurs courtiers).

  Marché libre OTC (Over The Counter = de gré à gré) : il est organisé techniquement par Euronext Paris, mais non réglementé. Il suffit de fournir les comptes des deux derniers exercices et les statuts de la société. La demande d'inscription doit émaner d'un détenteur des titres (non pas de la société émettrice). Remarque : la COB peut intervenir en cas de délit d'initié ou de manipulation de cours.

  SRD (service de réglementation différé) : service optionnel permettant de bénéficier d'une livraison et d'un réglement en fin de mois, moyennant paiement d'une commission réglée dès le passage de l'ordre. Le SRD permet donc de spéculer. Pour être éligible au SRD, une action doit respecter certains principes. La liste des actions est donc révisée périodiquement.

  Structure du marché : 4 compartiments : top stocks (valeurs vedettes : Euronext 100 et Next 150), Next Economy, M.Prime et "autres".

  Fonctionnement du marché : il existe différents types d'ordres. Ils doivent être soigneusement libellés et comporter des mentions obligatouires (sens de l'opération : achat ou vente, nombre et nature des titres) et facultatives (conditions de prix et limites de validité). Le donneur d'ordre transmet son ordre au négociateur (établissement de crédit ou entreprise d'investissement) qui le transmet informatiquement au système de cotation « super CAC ». Les ordres sont exécutés par ordre de priorité, basée sur le prix (achats classés croissants, ventes décroissantes) ou sur le temps (premier entré, premier servi).
Cotation : CAC (Cotation Assistée en Continu) pour les valeurs les plus importantes et cotation par fixage pour les plus modestes (1 à 2 fixages par jour).

  Mesures d'évolution et de performance : indices boursiers : CAC40, Sbf 80, Sbf 120 , Sbf 250, indices européens, MIDCAC, second marché, IT, Euronext 100, Next 150, indices étrangers.


Le marché des obligations

- les opérations sont réalisées au comptant,
- la bourse est divisée en 4 groupes de cotation : CA, CB, FA, FB
- les obligations sont côtées en pourcentage du nominal et au pied du coupon
- coupon couru : fraction du coupon correspondant à la durée écoulée depuis le dernier coupon d'intérêts (+3 jours ouvrés),
- les obligations peuvent être à taux fixe ou variable,
- la valeur théorique d'une obligation (totale ou côtée) varie en sens contraire à la variation du taux d'intérêt.

Sensibilité (S) : c'est la variation de la valeur de l'obligation provoquée par la variation de 1 point du taux d'intérêt (exprimée en pourcentage).

Duration (D) : mesure la durée de vie moyenne des obligations non encore remboursées : moyenne arithmétique des dates d'échéance pondérée des diverses annuités.

La sensibilité dépend du taux d'intérêt (plus il est faible, plus elle est grande) et de la duration (la sensibilité diminue au fur et à mesure que l'on se rapproche de l'échéance). On a : S = - D / (1 + t)

Taux actuariel brut : c'est le taux pour lequel il y a équivalence entre la valeur des obligations à cette date et l'ensemble des annuités qui restent à recevoir. Il s'agit donc du taux de rendement réel de cette obligation si elle est conservée jusqu'à son remboursement (voir calculs actuariels).

Valeur théorique d'une obligation à une date donnée : le prix d'achat qu'un investisseur est prêt à payer pour une obligation peut être retrouvé grâce au taux actuariel brut (ou taux de marché) du type d'obligation concerné. La valeur côtée est obtenue en retranchant les intérêts courus.

vous devez être inscrit pour poster sur le forum, voir ou déposer des commentaires sur cette page. N'attentez pas, l'inscription sur le site est gratuite !


© Cédric MICHEL - conseil & création ( 2003 / 2017 )